Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Fawad Chaudhry, ministre de l’information Pakistanais, à annoncé la semaine dernière que pour la première fois dans l’histoire du Pakistan, un vol habité sera envoyé dans l’espace en 2022. Cette mission fut approuvée par le conseil des ministres fédéral, présidé par le premier ministre Imran Khan. Un accord entre le Pakistan Space et la Haute Commission de recherche sur la haute atmosphère et autre une société chinoise aurait déjà été signé selon Chaudhry. Dans son discours prononcé à l’occasion du Jour de l’Indépendance, le Premier ministre Indien Narendra Modi a annoncé une mission ambitieuse consistant à envoyer un astronaute indien dans l’espace d’ici 2022, ce qui pourrait faire de l’Inde le quatrième pays au monde à le faire.

« Nous aurons résolu cela d’ici 2022, année où l’Inde célébrera ses 75 ans d’indépendance, ou peut-être même avant ! Certains de nos jeunes enfants dérouleront un jour le drapeau tricolore dans l’espace »

Plus tôt cette année, le Pakistan a lancé en orbite deux satellites construits de manière indigène, à l’aide d’un lanceur chinois. Les satellites ont été lancés à bord d’une fusée chinoise à longue marche (LM-2C) depuis le centre de lancement de satellites de Jiuquan situé dans le désert de Gobi, en Chine.

Le premiere satellite lancé était un satellite de télédétection (PRSS1), un outil optique et d’observation de la Terre à double usage tandis que le deuxième satellite de test lancé était un PAK-TES-1A, mis au point par la Commission de recherche spatiale et supérieure, afin d’améliorer les capacités de fabrication de satellites dans le pays, ce qui permettrait de mettre fin à la dépendance du Pakistan vis-à-vis des satellites commerciaux en ce qui concerne les informations météorologiques, environnementales et de l’agriculture.

Sources : https://teles-relay.com/