ULA remporte un contrat de lancement de Delta 4 Heavy de 149 millions de dollars pour la mission NRO

ula-remporte-un-contrat-de-lancement-d'un-montant-de-149-millions-de-dollars-avec-delta-4-heavy-pour-la-mission-nro

 Une alliance originaire des États-Unis, Delta 4 Heavy, quitte le 19 janvier avec une charge utile classifiée. La prolongation à partir de 2018 a permis d’atténuer la baisse prévue des bénéfices attendue de ULA par Lockheed Martin en 2019. Photo: ULA

NROL-68 est la deuxième des trois missions attribuées à ULA dans le cadre du contrat de services de production de véhicules de lancement.

WASHINGTON – Le Centre de systèmes spatiaux et de systèmes de missiles de la Force aérienne a octroyé à United Launch Alliance une modification du contrat de 149 millions de dollars pour le lancement par Delta 4 Heavy de la mission NROL-68 du National Reconnaissance Office, la deuxième des trois missions attribuées à ULA dans le cadre de la production de lanceurs Contrat de services en octobre 2018.

En octobre 2018, ULA a reçu trois missions NRO – NROL-91, NROL-68 et NROL-70 – dont le lancement est prévu pour les exercices 2022, 2023 et 2024, respectivement. La mission 1 (NROL-91) a été commandée lors de l’attribution du contrat en octobre 2018. L’annonce de jeudi concerne la mission deux (NROL-68). La valeur totale du contrat LVPS est de 449,8 millions de dollars.

La Force aérienne a attribué à ULA le contrat LVPS avec un fournisseur unique, car le lanceur Delta 4 Heavy est la seule fusée qui répond actuellement aux exigences de la mission pour les avoirs de la NRO, notamment un traitement unique sur le site de lancement et du matériel unique. « La Force aérienne a déterminé que ULA était le seul fournisseur de services de lancement certifié ayant la capacité de fournir des services de lancement pour les missions NROL-68, NROL-70 et NROL-91 », a déclaré un porte-parole. Une demande de proposition à fournisseur unique a été adressée à ULA en mars 2017 pour les trois missions NRO.

Les lancements de NROL-68 et NROL-70 sont prévus à partir de la base aérienne de Cap Canaveral, en Floride. Le lancement de NROL-91 est prévu à partir de la base aérienne de Vandenberg, en Californie.

L’Armée de l’air al’intention de concurrencer les futurs services de lancement de poids lourds de l’espace de sécurité nationale lorsque de nouveaux véhicules entreront sur le marché. Le Falcon Heavy de SpaceX devrait être certifié dans les mois à venir, et ses concurrents Blue Origin et Northrop Grumman développent de nouvelles fusées, de même que ULA. Bien que ULA retire le Delta 4 Medium cette année, l’armée de l’air souhaite garder le Heavy en service jusqu’au milieu des années 2020 afin d’assurer une capacité de levage importante jusqu’à ce que les autres véhicules soient prêts.


 » Source (traduit de l’anglais) : Spacenews

error: Content is protected !!