Audi en HD

Audi en HD

Quand la réalité virtuelle se glisse dans l’habitacle d’une voiture

La plus impressionnante d’entre elles invite à prendre le volant sur le tarmac d’un aéroport tout en roulant… dans une ville virtuelle que seul le conducteur peut voir. L’objectif d’une telle installation est de permettre de tester les divers systèmes d’assistance à la conduite, tout en ressentant la physique du véhicule, puisque celui-ci roule vraiment.

Le constructeur allemand utilise la réalité virtuelle par exemple pour montrer comment fonctionne un système de freinage d’urgence. Grâce à des capteurs, la voiture l’enclenche automatiquement dès qu’un obstacle se présente sur la voie, alors que le conducteur ne l’aurait pas vu.

audi-vr.jpg

Un moyen de faire vivre aux clients de nouvelles expériences

«Cet outil sert actuellement à former nos commerciaux, mais on pourrait imaginer à terme le proposer à des clients qui souhaiteraient expérimenter une option et savoir si cela vaut la peine d’investir dedans», souligne l’un des développeurs de ce système chez Audi.

D’autant que l’outil n’exige pas un système trop coûteux pour un concessionnaire automobile. Un casque Oculus Rift, un PC placé dans le coffre et un capteur permettant de suivre les mouvements de la tête du conducteur sont nécessaires, ainsi que l’accès à un parking sans obstacle. Une personne, assise sur le siège passager, veille également au bon déroulement de ce type d’essai et peut à tout moment immobiliser le véhicule pour des questions de sécurité.

Plus tard, ce type de technologie pourrait servir à tester l’efficacité d’un véhicule autonome, afin d’en démontrer les capacités à réagir à diverses situations, parfois plus rapidement qu’un être humain.

audi-concessionvr.jpg

Au-delà de cette expérience, Audi investit également dans d’autres applications autour de la réalité virtuelle. C’est le cas notamment pour certaines concessions qui pourraient proposer aux clients de choisir directement couleurs, matériaux, gentes et diverses options, avant de signer l’acte d’achat de leur véhicule. Une première version, toujours basée sur le casque Oculus Rift, pourrait être proposée en fin d’année dans certains sites Audi. Le constructeur expérimente également une seconde alternative encore plus intéressante avec le casque HTC Vive qui offre non seulement une reproduction impressionnante d’un véhicule portée d’abord par une meilleure résolution, mais aussi par la possibilité de se déplacer librement autour du véhicule virtuel et de le découvrir dans le détail.

 

source : http://www.directmatin.fr

ONLINE - SUIVRE LE LIVE
TWITCH OFFLINE
%d bloggers like this: