Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Thomas Pesquet fait partager son voyage depuis l’ISS

Thomas Pesquet fait partager son voyage depuis l’ISS

Le Français installé dans la station spatiale internationale depuis le 17 novembre fait vivre son odysée sur les réseaux sociaux.

Pour beaucoup d’enfants, devenir astronaute est un rêve. Très peu y arrivent et beaucoup doivent se contenter de regarder les étoiles depuis la Terre. C’est sans doute un peu pour eux, pour tous ceux qui rêvent encore d’y aller un jour que, Thomas Pesquet, l’astronaute français arrivé sur l’ISS depuis le 17 novembre, partage son quotidien sur les réseaux sociaux.  Des photos exceptionnelles qui invitent au voyage…

Thomas Pesquet star de Twitter

Cela fait bientôt un mois qu’il est arrivé sur place. Son arrivée sur la Station spatiale internationale le 17 novembre dernier a été abondamment couverte par les médias du monde entier. Avant son départ, il avait promis de faire vivre son odyssée sur les réseaux sociaux. Mission remplie dès le 21 novembre avec son premier message : « L’ISS est géniale, encore mieux que dans mes rêves! J’aimerais que tout le monde ait la chance d’aller dans l’espace! #Proxima ».

Depuis, il continue d’alimenter son compte. Avec 167.000 followers (abonnés Twitter),  il bénéficie d’une audience dont peu de ses prédécesseurs ont pu bénéficier. En général, il publie plusieurs fois par jour des petits messages, mêlant paysages incroyables de la terre vue du ciel et instantanés de vie à l’intérieur de la station.

Une mission de six mois

Parmi les tweets qui font sourire, on retiendra la découverte de l’impesanteur (même s’il avait sans aucun doute du s’entraîner sur Terre avant) : « En pleine adaptation à la vie en impesanteur: je gère mes décollages, mais pas encore mes atterrissages… ni les virages serrés! #Proxima ».

On pourrait presque en oublier la raison de sa présence sur place. Il est sur l’ISS pour réaliser pas moins de 62 expériences scientifiques pour le compte de  l’Agence spatiale européenne (Esa) et du Centre national d’études spatiales (CNES, France). Mais gageons qu’il devrait encore trouver le temps de nous faire rêver pendant les prochains mois.

Source : Le Télégramme , BeGeek
Crédits Photos : Capture d'{ecran du compte Twitter de Thomas Pesquet