AVEC SUPER MARIO RUN, NINTENDO FAIT TOUT POUR VOUS FAIRE CRAQUER

AVEC SUPER MARIO RUN, NINTENDO FAIT TOUT POUR VOUS FAIRE CRAQUER

On croyait Nintendo en panne d’inspiration, lesté par une WiiU qui n’a jamais su trouver son public, distancé par la PlayStation 4 et la Xbox One au potentiel technologique supérieur… Que nenni ! Le fabricant japonais a un savoir-faire éternel quand il s’agit de susciter l’attente autour de ses produits.

En trois annonces cette année, l’ancien ténor du jeu vidéo a redoré son blason et montré qu’il ne fallait pas l’enterrer trop vite. D’autres y ont cru et s’y sont cassés les dents (coucou Sega !). Pas de longues attentes, pas d’apparition au coup par coup. Chez Nintendo, on ne dégaine que quand les choses se concrétisent pour mieux les vendre.

Et Nintendo est en train de savamment inventer la promotion d’un jeu… mobile ! On a même peine à croire qu’un tel plan de communication soit mis en place pour une application qui n’est attendue que sur iPhone et iPad dans un premier temps. Pour patienter d’ici le 15 décembre, date de disponibilité du jeu sur l’App Store, la firme nippone distille ses annonces pour tenir en haleine les potentiels joueurs qui seront prêts à débourser 9,99 euros pour la version totale du jeu (les premiers niveaux sont gratuits).

Superstar chez Apple et Jimmy Fallon

Comment expliquer qu’un jeu à un tel prix -assez rare pour une appli mobile- suscite une telle attente ? La notoriété de Super Mario et sa toute première apparition sur smartphone y font pour beaucoup, mais pas seulement pour expliquer le milliard de téléchargements attendus. Nintendo sait créer l’envie depuis trois mois…

Tout a commencé lors de la keynote Apple du mois de septembre. Avant de présenter le nouvel iPhone 7, Tim Cook a fait venir sur scène un invité de prestige, Shigeru Miyamoto, le papa de Donkey Kong, Zelda et surtout Mario Bros. De quoi faire sauter de joie les fans inconditionnels du plombier et autres licences emblématiques de la marque. Et quand l’homme se déplace, c’est rarement pour de petites annonces.

Sans que personne ne l’ait vu venir, Miyamoto a fait sensation en dévoilant le tout premier jeu mobile signé Nintendo, s’en remettant une fois de plus pour cette nouvelle aventure à son personnage fétiche et porte-bonheur. Car bien que licence maison, Pokémon GO, succès inattendu cet été, était né dans l’esprit du studio Niantic. Miitomo, premier jeu mobile siglé Nintendo, s’apparentait davantage à un réseau social qu’à une expérience vidéoludique. Mais il faudrait attendre la fin d’année pour faire virevolter Mario et ses amis « d’une seule main » sur son iPhone. Une première mèche venait d’être allumée par Nintendo.

Un module alerte pour être prévenu de la mise à disposition de Super Mario Run sur l’App Store, puis l’annonce officielle de la date de sortie en novembre : Nintendo a repris un à un les codes d’annonce d’un jeu vidéo de premier plan sur console pour son Super Mario Run avant de passer à la vitesse supérieure dans la dernière ligne droite. Mercredi soir, Miyamoto était ainsi l’invité de la prestigieuse émission de Jimmy Fallon durant laquelle il a même montré ses talents de guitariste en interprétant le thème musical du jeu Super Mario Bros avec le groupe The Roots. Le patron de Nintendo Amérique, Regis Fils-Aime, en a lui profité pour annoncer que le jeu serait jouable dès le lendemain dans les Apple Stores, créant une vague frénétique sur les réseaux sociaux et la file dans les magasins. Et comme pour un blockbuster vidéoludique, Nintendo a ajouté au tout un trailer spécial pour le lancement du jeu la semaine prochaine.

Deux minutes de vidéo où l’on voit des joueurs de tous types et des quatre coins du monde courir, s’adonner au parkour (art de se déplacer dans la ville en prenant appui sur tous les éléments urbains) avec quelques références à l’univers de Super Mario (les pièces, le drapeau final, les sauts, etc.). L’impression de revivre aussi les images les plus folles de chasse aux Pokémon cet été…

SOURCEhttp://www.lci.fr/high-tech/avec-super-mario-run-nintendo-reinvente-la-promo-du-jeu-mobile-2016482.html